MADRAS

MADRAS

MADRAS

Une des principales villes de la république de l’Inde avec Bombay (Mumbai), Delhi et Calcutta, Madras comptait 3 841 000 habitants lors du recensement de 1991 (5 420 000 hab. pour l’agglomération). C’est à partir de Madras, troisième comptoir britannique devenu capitale, qu’étaient administrés les territoires coloniaux de l’Inde du Sud. Depuis l’indépendance de l’Inde, Madras est devenue capitale du Tamiln d, le principal des États de l’Inde méridionale, le plus actif et sans doute le plus soucieux de son autonomie en face du pouvoir central de New Delhi.

Contrairement à celui de Bombay, le site de Madras n’offrait pas d’avantages exceptionnels pour l’établissement d’un comptoir; une plaine basse se terminant sur la mer par d’immenses plages, à peine interrompues par l’embouchure de la Cooum, médiocre fleuve côtier. Très vite, il fallut construire une longue digue pour créer un port. On chercha longtemps un site de comptoir le long de cette côte sud-est où il importait de prendre pied. Le choix de Madras fut presque l’effet du hasard, et ce fut la victoire britannique sur la France, et non les avantages du site, qui assura son essor aux dépens de Pondichéry, toute proche.

Madras est une capitale administrative et économique, un port (25,2 millions de tonnes de trafic en 1992), mais aussi une ville industrielle. L’industrie est très variée, mais le textile, le cuir et la métallurgie de transformation y tiennent une place particulière. C’est à Madras que le gouvernement fédéral a encouragé l’implantation de quelques-unes des plus importantes usines d’automobiles, de construction de matériel ferroviaire et d’équipements électriques de l’Inde. La pétrochimie est devenue importante.

La ville a un centre très typique des anciens comptoirs: l’ancien fort (fort Saint George) est devenu le premier quartier d’affaires; la vieille ville indienne le borde immédiatement (quartier de George Town) et le port est à proximité. De grands espaces militaires peu construits aèrent les abords du centre. Les quartiers industriels se sont développés vers le nord et le nord-ouest, le long de la voie ferrée Bombay-Madras. Au sud, un axe commercial et bancaire s’étire le long de Mount Road, créant ainsi un deuxième quartier d’affaires. Tout autour, une constellation de villages urbanisés, avec leurs maisons basses à colonnes, forment un ensemble hétéroclite. Madras porte les traces habituelles de la pauvreté indienne, moins nettement toutefois que Bombay ou Calcutta. Elle est une grande métropole culturelle et universitaire (université, nombreux instituts techniques).

madras [ madras ] n. m.
• 1797; du n. d'une ville de l'Inde
1Étoffe à chaîne de soie et trame de coton, de couleurs vives. Robe, mouchoir de madras.
2Par ext. Mouchoir, fichu de madras; ce mouchoir noué sur la tête servant de coiffure. foulard. « un joli madras négligemment noué sur sa tête à la manière des créoles » (Balzac).

madras nom masculin (de Madras, nom propre) Étoffe de soie et coton de couleurs vives, initialement fabriquée à Madras, et très prisée, en particulier par les Antillaises.

madras
n. m.
d1./d étoffe légère à chaîne de soie et trame de coton de couleurs vives, tissée d'abord à Madras.
d2./d Coiffure faite avec cette étoffe, portée par les Antillaises.
————————
madras
v. de l'Inde, sur la côte de Coromandel; cap. de l'état de Tamil Nadu; 3 795 000 hab. (4e aggl. urb. de l'Inde). Port; industries textiles.
Premier établissement anglais aux Indes (1639). Elle fut prise ou assiégée plusieurs fois par les Français.
Centre universitaire. Musée (art dravidien).

⇒MADRAS, subst. masc.
TEXT. Étoffe à chaîne de soie et à trame de coton, de couleurs vives. Les étoffes négligées, pour robes, sont: (...) le taffetas à petites rayures, le madras, la mousseline de laine (Femmes, mai 1849, p. 158). Des jeunes filles, à mes pieds, vendaient les percales, les châles, les madras, les bas de coton écru (ARNOUX, Paris, 1939, p. 97).
P. méton. Pièce de cette étoffe utilisée comme foulard, fichu, cravate ou mouchoir. Après avoir entouré son cou d'un madras, couvert sa tête grisonnante d'un grand chapeau de paille, il sortit de sa dunette (SUE, Atar-Gull, 1831, p. 2). Il porte une veste d'un beige très clair, laineuse, flottante, et, autour du cou, un madras à fond rouge, qui lui fait un teint blême (MARTIN DU G., Notes Gide, 1951, p. 1394).
En partic. Coiffure formée d'un fichu de cette étoffe noué sur la tête. Leur coiffure [des Bordelaises] est très originale; elle se compose d'un madras de couleurs éclatantes posé à la façon des créoles (GAUTIER, Tra los montes, 1843, p. 9). Elle était coiffée d'un vieux madras jaune enroulé autour de sa tête et noué sur la nuque à la façon des Arlésiennes ou des Génoises (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 265).
Prononc. et Orth.:[], [-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Sans [-s] ds LITTRÉ, DG, MARTINET-WALTER 1973 [--]/[-a-] (9/9), [-s] / sans [-s] (14/4). Étymol. et Hist. 1. 1797 «étoffe dont la chaîne est de soie et la trame de coton» (s. réf. ds BL.-W.2-5); 2. 1798 «mouchoir de madras» (Pièces d'Orgères, II-1-100, r° 4: un mouchoir de col, appelé madras); 3. 1812 «coiffure formée d'un foulard de madras» (JOUY, Hermite, t. 2, p. 33). De Madras, nom d'une ville de l'Inde où cette étoffe était fabriquée. Fréq. abs. littér.:63.

madras [madʀɑ; madʀɑs] n. m.
ÉTYM. 1797; nom d'une ville de l'Inde où l'on fabriquait cette étoffe.
1 Étoffe à chaîne de soie et trame de coton, de couleurs vives. || Robe, mouchoir de madras.
tableau Noms et types de tissus.
2 (1830). Par ext. Mouchoir, fichu de madras; coiffure faite avec ce mouchoir noué sur la tête. Foulard. || Le madras traditionnel des Antillaises.
0 Ses cheveux noirs s'échappaient en grosses boucles d'un joli madras négligemment noué sur sa tête à la manière des créoles.
Balzac, Gobseck, Pl., t. II, p. 632.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Madras — • Archdiocese in India Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Madras     Madras     † Catholic En …   Catholic encyclopedia

  • MADRAS — (today Chennai), city in S. India. Formerly known as Fort St. George, Madras was the first territorial acquisition of the English East India Company in 1639. In the last decades of the 17th century its diamond trade attracted Anglo Portuguese… …   Encyclopedia of Judaism

  • Madras [2] — Madras (offiziell: Presidency of Fort Saint George), Präsidentschaft des britisch ind. Kaiserreichs (s. Karte »Ostindien«), der südlichste Teil der vorderindischen Halbinsel, erstreckt sich vom Kap Komorin unter 8°4 nördl. Br. am Golf von… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Madras [3] — Madras, Hauptstadt der gleichnamigen britischindischen Präsidentschaft (s. oben), an der Koromandelküste unter 13°4 nördl. Br., drittgrößte Stadt des britisch indischen Kaiserreichs, im Sommer Europäern durch Cholera, Fieber und Dysenterie… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Madras — Madras, die Hauptstadt der engl. ostind. Compagnie auf der Koromandelküste, unter dem glücklichsten Himmelsstrich gelegen, die Hauptstation für den Handel zwischen England und Indien, der Sammelplatz aller der fleißigen Shawlarbeiter, Tuch und… …   Damen Conversations Lexikon

  • madras — MADRÁS s.n. Ţesătură cu urzeală de mătase şi cu bătătură de bumbac. [< fr. madras, cf. Madras – oraş în India]. Trimis de LauraGellner, 22.05.2005. Sursa: DN  MÁDRAS s. n. ţesătură cu urzeală de mătase şi bătătură de bumbac. (< fr. madras) …   Dicționar Român

  • madras — ma*dras , n. [So named after Madras, a city and presidency of India.] 1. A large silk and cotton kerchief, usually of bright colors, such as those often used by negroes for turbans. A black woman in blue cotton gown, red and yellow madras turban …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Madras — Madras, 1) Präsidentschaft des Angloindischen Reichs, den Osten u. die Südspitze des Dekan umfassend, 6242 QM. ohne die einheimischen Schutzstaaten, mit letztern aber 8690 QM. groß, im Westen von den Westlichen Ghats, im Osten von den Östlichen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Madras — Madras, OR U.S. city in Oregon Population (2000): 5078 Housing Units (2000): 1952 Land area (2000): 2.182280 sq. miles (5.652079 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 2.182280 sq. miles (5.652079 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Madras, OR — U.S. city in Oregon Population (2000): 5078 Housing Units (2000): 1952 Land area (2000): 2.182280 sq. miles (5.652079 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 2.182280 sq. miles (5.652079 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.